Archives par mot-clé : Zeppelin

Le comte allemand Ferdinand von Zeppelin commenca la construction d’aérostats de type dirigeable rigide à la fin du xixe siècle. Dans la langue usuelle, le mot zeppelin désigne, à présent et par extension, n’importe quel ballon dirigeable.

Le premier vol transatlantique

A la question du premier vol transatlantique, tout le monde répond Lindbergh. Mais la vraie réponse est plus confuse que cela. Tout est question de définition.

Ainsi :

  • La première traversée de l’Atlantique nord fut réalisée en mai 1919 par l’américain Albert Cushing Read sur un hydravion bimoteur, le Curtiss NC-4. Parti de Long Island, il rejoint Plymouth après un périple de 23 jours et des escales à Cape Cod, Terre-Neuve, aux Açores et à Lisbonne.

Curtiss-NC-4

  • Quelques semaines plus tard, les 14 et 15 juin, Alcock et Brown réalisèrent le premier vol sans escale en reliant Terre-Neuve à l’Irlande sur un Vickers Vimy IV.
  • La première traversée d’Est en Ouest sans escale fut réalisée par le dirigeable Type 33 de la William Beardmore and Company. Parti d’East Fortune en Écosse le 2 juillet 1919, il arriva à Long Island le 6 juillet.
  • Les 20 et 21 mai 1927, Charles Lindbergh réalisa la première traversée New York – Paris sans escale sur le Spirit of Saint Louis.
  • Le premier vol transatlantique commercial fut celui du LZ 127 Graf Zeppelin du 11 au 15 octobre 1928, entre Friedrichshafen et Lakehurst.

» Lire la suite : Le premier vol transatlantique

La maison volante de Timon Sager

On se croirait dans l’univers du dessinateur François Schuytten, voici la maison volante telle que vue par le designer suisse Timon Sager.

Wolke7 Sea of clouds

A la croisée des chemins entre le chalet, le yacht et le Zeppelin, cette étude de style autour du concept de l’habitat volant ne laisse pas indifférent. Le nom du projet Wolke 7 comme le nuage en allemand.

Liens

La catastrophe du Hindenburg

Les catastrophes aériennes sont malheureusement nombreuses mais certaines marquent les esprits. Ainsi, la catastrophe du Hindenburg à Lakehurst près de New-York, intervenue le 6 mai 1937, reste dans l’imaginaire collectif. Gonflé au dihydrogène en raison d’un embargo américain sur l’exportation d’hélium, le dirigeable a été détruit en 34 secondes.

Bilan

Par un miracle étonnant, sur les 97 personnes à bord du Hindenburg (61 membres d’équipage et 36 passagers), l’accident ne fera « que » 35 victimes dont un membre du personnel au sol.

Le retour du Zeppelin à Paris

A l’heure du virage du développement durable, voici que la ville de Paris réfléchit au retour du Zeppelin dans le ciel de la ville.

dirigeable au dessus de ParisEn effet, à plus ou moins brève échéance (on parle de 2011), un Zeppelin de nouvelle génération pourrait sillonner le ciel de Paris. Diverses tâches pourraient lui être confiées en remplacement du recours à l’hélicoptère, le transport de touristes et/ou de marchandises mais aussi la mesure de la pollution ou la surveillance de manifestations.

Gonflé à l’hélium, ce Zeppelin serait long de 30 m, large de 17 m et avec un volume d’hélium de 300 mètres cube. Ce futur ballon dirigeable estampillé « Paris-Ile-de-France » est mis au point par les chercheurs de l’Ecole normale supérieure (ENS) de Cachan, aidés par plusieurs écoles d’ingénieurs ou IUT et par quelques entreprises privées (dont Dassault).

Le retour du tramway est plébiscité partout où il a eu lieu, au tour du dirigeable de trouver sa place dans notre monde du 21ème siècle.

Le Zeppelin de retour aux Etats-Unis

Près de soixante et onze ans après la catastrophe de Lakehurst et la destruction de LZ129, voici un ballon dirigeable Zeppelin de retour sur le territoire des Etats-Unis.

En effet, la société Airship Ventures vient de prendre livraison de son premier exemplaire des trois ballons dirigeables Zeppelin NT prévus.

airship venturesDu 18 au 27 octobre 2008, ce premier exemplaire a effectué son vol inaugural du Texas à la Californie. Il doit assurer des vols touristiques aux alentours de San Francisco et notamment au dessus de la fameuse baie. Les deux autres exemplaires sont prévus pour voler à New-York et en Floride.

Lien :

Le Zeppelin

Issu de la volonté et des deniers personnels du Graf von Zeppelin, ce vaisseau, qui offrait une douceur de voyage inégalée, gardera une place bien à lui dans la longue histoire de la conquête de l’air.

Illustration la plus élémentaire du principe d’Archimede, le LZ1 s’éleva dans la proximité du lac de Constance le 2 juillet 1900.

La carrière de ces ballons sera jalonnée d’accidents. Le LZ2 s’abîme sur une colline du Würtemberg le 31 mai 1909 après un voyage de douze cent kilomètres, dix mois après l’incendie du LZ1.

Bien qu’instrument de la propagande nazie, le Zeppelin n’en écrira non moins quelques pages prestigieuses de l’histoire de l’aéronautique avec, notamment, son tour du monde en vingt jours en 1929. » Lire la suite : Le Zeppelin