Archives par mot-clé : EADS

Premier vol de l’E-Fan, l’avion électrique selon Airbus

Afin de valider les préceptes de la propulsion électrique, Airbus Group (ex-EADS) travaille sur l’avion électrique E-Fan. Encore à l’état de prototype, E-Fan permet à Airbus de valider certains principes fondateurs du projet E-Thrust.
E-FanPrésenté au salon du Bourget 2013, l’E-Fan a cependant réalisé son premier vol officiel le 25 avril 2014. » Lire la suite : Premier vol de l’E-Fan, l’avion électrique selon Airbus

E-Thrust, le projet d’avion hybride

E-Thrust est un concept commun à EADS et Rolls-Royce d’avion hybride. Cet avion hybride reposerait sur une propulsion électrique distribuée. L’alimentation électrique ainsi que le surplus de puissance requis pendant les phases de vol critiques seraient fournis par un réacteur à gaz. L’optimisation de la consommation de carburant permet une réduction des émissions de CO2 et une réduction du bruit afin d’atteindre les objectifs fixés en la matière par l’Europe.

En pratique, afin d’optimiser la consommation de carburant, les moteurs électriques de l’E-Thrust se transforment en éoliennes pendant la phase de descente. Le réacteur à gaz n’est utilisé que pendant les phases de décollage et d’atterrissage.

Un tel aéronef n’est cependant pas prévu avant les années 2050.

Liens :

L’Airbus

Réponse européenne à la suprématie américaine en matière de transport aérien civil et considéré avec mépris par ses constructeurs, le consortium européen a, en l’espace d’une décennie, obtenu une brillante réussite commerciale allant jusqu’à s’imposer deuxième fabricant mondial derrière Boeing. Une telle réussite n’était pas prévue lorsque le 30 octobre 1972 l’Airbus A300B numéro 1 s’arrache de la piste « Concorde » de Toulouse pour son premier vol. Cette réussite a toujours été placée sous le signe de l’innovation; l’A300 a, en son temps, apporté une amélioration sensible sur les plans du bruit et de la consommation, l’A320 a bouleversé le pilotage par l’utilisation à outrance de l’informatique et de la fibre optique permettant de réduire respectivement personnel naviguant et poids. Cette maîtrise de l’innovation est directement issue des recherches menées lors de la conception de Concorde. Cette réussite verra son aboutissement en septembre 1984, lorsque le géant américain, PanAm, pourtant étroitement lié à l’histoire de l’autre américain Boeing, signe une intention de commande pour l’avion européen jusqu’alors boudé par les compagnies américaines.

Airbus A300Ce programme européen par excellence a créé une fédération de quatre constructeurs regroupés en GIE parmi lesquels: l’espagnol Casa, le britannique British AeroSpace, l’allemand Daimler-Benz Aerospace et le français Aérospatiale.

Pendant le salon du Bourget de 1993 et après une présentation-ballet de la gamme renouvelée, la version A340-400, baptisée pour l’occasion World Ranger, a battu le record de distance sans escale en effectuant le trajet Paris – Auckland – Paris en quarante deux heures. La bataille commerciale reste cependant âpre contre le géant américain Boeing qui ne semble être décidé à ne laisser échapper la moindre part de marché.

En 1996, vingt ans après les premiers vols commerciaux de l’Airbus A300, la société Airbus Industrie enregistre sa deux millième commande et se place ainsi au rang de numéro deux mondial de l’aviation civile commerciale.

Les années 2005 verront l’avènement du super transporteur l’A380.

En 2013, EADS changera de nom au profit du la marque Airbus, plus connue mondialement.

Bibliographie

Liens