Le planeur stratosphérique Perlan

Avec ses hublots ronds que ne renierait par Burt Ruan, le père des Spaceship, le planeur stratosphérique Perlan se fait toute de suite remarquer.

Ses hublots trahissent en fait l’objectif de Perlan, le vol stratosphérique nécessitant une cabine pressurisée, incompatible avec la verrière traditionnelle des planeurs.

L’actuel Perlan 2, un engin biplace de 27 m d’envergure et d’un poids de 800 kg, vise à battre le record d’altitude pour un vol en avion, 27 000 mètres, soit plus haut que les mythiques avions espions SR-71 et U-2 !

Pour y arriver, l’objectif est de profiter des ascendances créées par la rencontre des vents polaires et des courants circulaires des vortex polaires. En 1988, la météorologiste Elizabeth Austin avait conclu que ces vents verticaux doivent grimper jusqu’à 39 kilomètres du sol.

Pour voler dans l’air raréfié de la stratosphère, l’engin doit dépasser les 600 km/h.

Liens :


Laisser un commentaire