Le retour des turbopropulseurs ?

Le marché des avions à turbopropulseurs tels que l’ATR72 a subi depuis une grosse décennie la forte concurrence d’avions de même capacité mais dotés de réacteurs. Ces appareils, plus silencieux et plus rapides, sont principalement produits par le brésilien Embraer et le canadien Bombardier.

Conséquence de cette concurrence, le paysage des fabricants de turbo-propulseurs a beaucoup changé avec la disparition de constructeurs emblématiques tels que Fokker aux Pays-Bas, Dornier en Allemagne ou de Havilland au Canada. Seuls restent le franco-italien ATR et le canadien Bombardier.

Cependant, l’envolée inexorable des prix du kérosène semble annoncer le retour des turbopropulseurs qui, sur des distances de moins de 800 kilomètres, restent très concurrentiels par rapport aux avions à réaction grâce à une consommation quasiment réduite de moitié. Ainsi ATR a annoncé pendant le salon de Farnborough 42 commandes au premier semestre, soit l’équivalent des ventes de 2009, auxquelles s’ajoutent 30 options.

Source : ATR profite de la reprise du marché des avions régionaux (Le Monde)


Laisser un commentaire