Hélicoptère caméraman

Certains verront ici un bricoleur de génie. D’autres un véritable outil.

Fruit des efforts de Lionel Berthelot de la société Explorair, le mariage d’un hélicoptère radio-commandé survitaminé et d’une caméra embarquée permet en effet des prises de vues audacieuses avec une infrastructure relativement légère.

L’hélicoptère.
En raison de la forte charge embarquée, l’hélicoptère a dû se voir disposer d’une puissance largement supérieure à celle d’un hélicoptère radio-commandé courant. Ce surcroît de puissance est fourni par une turbine lui permettant aussi une vitesse d’évolution de 100 kilomètres par heure.

La caméra.
La caméra dispose d’un stabilisateur gyroscopique pour s’affranchir des mouvements brusques de l’hélicoptère et le cadreur dispose d’un moniteur permettant de visualiser la prise de vue en temps réel et de commander la caméra à distance.

Un petit bijou dont le prix n’est pas révélé…

Liens :


Laisser un commentaire