Archives de catégorie : 1947

Hughes H-4 Hercules

Dans la course aux méga hydravions, le milliardaire américain Howard Hughes se devait de ne pas rester en reste. Le Hughes H-4 Hercules sera sa réponse.

Hughes H-4 HerculesSi nous nous sommes presque habitués à voir voler l’imposant Airbus A380, l’avion ayant la plus grande envergure au monde date de plus de 70 ans et fut, en raison des restrictions sur les métaux dues à la guerre, construit en bois ! En effet, avec ses 97,54 mètres d’envergure, le Hughes H-4 Hercules surclasse l’A380 (79,80 mètres). L’idée d’une flotte de tels avions avait été lancée en 1942 à l’époque où les Liberty Ships étaient devenus la cible des sous-marins allemands. Bien que le projet fut devenu obsolète avec la fin de la guerre, la construction du prototype fut menée à terme et terminé en 1947. Le Hughes H-4 Hercules ne vola cependant qu’une seule fois, le 2 novembre, à Long Beach en Californie. Il grimpa alors à 70 pieds (21 mètres) et resta en l’air environ une minute, en parcourant un mille (1 600 mètres) à la vitesse maximale de 129 km/h. Certains considèrent que ce vol ne fut possible qu’avec le concours de l’effet de sol (voir l’Ekranoplane).

Fin de vie

Il fut ensuite conservé dans un hangar climatisé en état de voler pendant 30 ans aux frais d’Howard Hughes. En 1988, la Walt Disney Company le racheta et offrit l’avion à l’Evergreen Aviation & Space Museum dans l’Oregon aux États-Unis.

Autres hydravions géants

La vie des hydravions géants a résolument été mouvementée avec les destins hasardeux des Dornier DO-X et des Latécoère 631.

Lire : L'aviateur - La vraie vie de Howard Hughes (Calmann-Lévy, 2005)

La voiture volante ConvAirCar

En 1940, Henry Ford déclare : « Souvenez-vous de ce que je vais vous dire : une combinaison de l’avion et de l’automobile va voir le jour. Vous pouvez sourire. Mais cela viendra…« .

Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, les voitures volantes ne sont pas restées des rêves de papier ou de pellicule : plusieurs de ces véhicules ont bel et bien volé ! De l’Airphibian à l’Autovolantor, de nombreux engins roulants et volants naissent au fil des années, avant de disparaître faute de moyens, de mise au point ou de séries industrielles.

ConvAirCarParmi cette débauche de créativité, on notera la ConvAirCar qui prit le chemin des oiseaux le 1er novembre 1947. Le bloc moteur + ailes est amovible pour permettre une utilisation normale de la voiture. Les essais ne durent que trois semaines et furent interrompus à cause d’une panne d’essence !

Aujourd’hui plus que jamais, des compagnies privées travaillent sur de nouveaux modèles, et même la NASA s’y intéresse.

Lire : Les voitures volantes, souvenir d’un futur rêvé, Patrick Gyger, Favre, 2005