Ariane fête ses trente ans

Qui l’eut cru ? Ariane fête ses trente ans.

Si, à ses débuts, Ariane fut décrié et caricaturé comme étant le nouveau sous-marin français en raison de ses nombreux et fracassants échecs, le lanceur européen a su, au fil des années, se faire une place des plus enviables dans le domaine des lanceurs spatiaux.

En effet, 30 ans après le premier lancement du 24 décembre 1979 à Kourou en Guyane, le lanceur a capté, avec Ariane 4 et Ariane 5 et surtout avec 193 lancements et 277 satellites lancés dont 238 satellites de télécommunications, l’essentiel du marché des lanceurs de satellites et peut s’enorgeuiller d’avoir lancé plus de la moitié des satellites actuellement en orbite. La capacité actuelle varie

  • d’un satellite de trois tonnes voire de l’ATV (20 tonnes) ravitaillant la station spatiale en 2008 en orbite basse (600 à 800 kilomètres)
  • à deux satellites en orbite géostationnaire (36.000 kilomètres)
  • jusqu’au lancement du téléscope Herschel Planck au point d’orbite extrêmement stable de Lagrange à 1.000.000 kilomètres.

Ariane a ainsi maintenu la volonté européenne d’un accès à l’espace.


Laisser un commentaire